Les objets connectés, un danger pour les données personnelles ?

Dans le monde où nous vivons actuellement, les nouvelles technologies tiennent une place importante dans notre quotidien. Les objets connectés sont présents partout, à la maison, au bureau, dans les centres de loisirs, et même dans les établissements scolaires. Ces gadgets intelligents renferment des informations personnelles de leurs utilisateurs. En effet, pour avoir un plein accès à toutes les capacités de ces objets, il est nécessaire d’entrer des données privées. Ces renseignements aident l’appareil à personnaliser les services qu’il offre à l’utilisateur. Ces informations personnelles sont cependant soumises à des traitements qui échappent souvent au contrôle des usagers.

internet-of-things

Les objets connectés et vos données personnelles

La connexion permanente à internet des objets connectés est l’un des principaux dangers qu’ils représentent. Comme l’accès au célèbre réseau informatique est plus ou moins libre, vos données personnelles sont donc vulnérables. Des individus malintentionnés tels que les cyberpirates peuvent ainsi avoir la mainmise sur ces objets et par conséquent sur votre vie privée. Le traitement des informations personnelles emmagasiné par ses gadgets doit ainsi faire l’objet d’une grande vigilance de la part des concepteurs d’applications et des sous-traitants.

Quelques solutions sont accessibles pour apporter une première protection aux renseignements personnels collectés par ces instruments connectés. Les utilisateurs pourront, en premier lieu, les stocker dans d’autres périphériques plus sécurisés, telles les clés USB personnalisées sur ce lien. Ils peuvent également procéder à un cryptage de leurs informations privées. Opter pour des hébergements de confiance est aussi vivement recommandé.

Les démarches mises en œuvre pour protéger les utilisateurs

Parfois, même si des précautions sont prises dans le stockage de vos données au niveau des objets connectés, les usagers ne sont pas totalement à l’abri. Une loi est notamment prévue pour encadrer cette collecte d’informations personnelles. Cette loi, intitulée « La loi informatique et libertés » a été renforcée par le règlement européen sur la protection des données. Ce règlement se base sur deux notions distinctes.

La première est celle du « privacy by design ». Elle prévoit une protection et une confidentialité intégrées des données des consommateurs, et ce, dès la conception de l’objet ou de l’application connectée. La seconde : la notion de « privacy by default » suppose que le gadget ou le service soit paramétré à un niveau de sécurité optimal pour la vie privée de l’utilisateur. Ainsi, ce dernier ne donnera que le minimum d’informations le concernant. Les concepteurs sont également tenus à ne demander que les renseignements essentiels à la bonne marche de leur service.