Vendre son terrain à un promoteur

terrainSi vous avez en possession légale, un terrain constructible, vous pouvez le vendre à un particulier. Mais pour tirer un meilleur profit, et le vendre dans les meilleures conditions, en termes de prix et de garantie de paiement, il est préférable de vendre son terrain à un promoteur. Suivez le guide pour savoir quelles sont les étapes de vente à un promoteur et les précautions à prendre.

Choisir le bon promoteur

Une fois la vente à un promoteur est décidée, vous vous rendez compte qu’il y a deux types de promoteurs: un promoteur local et un promoteur national. Nous vous conseillons d’opter pour un promoteur local. Votre affaire sera réglée plus rapidement et vous serez payé au plus vite. La vente de terrain à un promoteur immobilier national court plus longtemps en termes de procédures. Vous risquez ainsi d’attendre très longtemps pour être payé. Le promoteur local est mieux intégré localement et  maitrise beaucoup mieux les lieux. Choisissez un promoteur local pour vendre rapidement votre terrain.

Visite et examen du terrain

Après avoir choisi votre promoteur immobilier local, vous voulez connaitre et évaluer votre bien. Le promoteur, doit donc visiter sur les lieux votre terrain proposé à la vente. Il va évaluer le prix immédiat et le prix du potentiel constructible. Il va établir la rentabilité de l’achat de votre terrain, suivant la superficie qu’il pourra construire dessus.

A quel prix vendre son terrain

Le promoteur immobilier va étudier avec son architecte la constructibilité de votre terrain et le genre de projet qu’il peut monter sur cette parcelle, en fonction des règles du plan local d’urbanisme. Suivant les informations sur le type de construction qu’il peut construire, il va vous offrir un prix pour votre terrain.

De votre coté, vous devez défendre vos intérêts face au promoteur. Vous pouvez faire appel à un professionnel pour faire une expertise et comparer la valeur estimée à celle proposée par le promoteur.

Promesse de vente

ça sera votre première visite chez le notaire, pour signer une promesse de vente terrain à un promoteur. Ces documents se trouvent dans le bureau du notaire. C’est une procédure indispensable. Le promoteur s’engage alors à vous payer la somme intégrale après avoir eu la conviction d’avoir la permission de construire son projet sur le terrain en question, auprès des autorités compétentes. La promesse de vente est conditionnée par un délai déterminé. Le promoteur sera obligé dans certains cas de vous verser des indemnités d’immobilisations.

Contrat final

C’est finalement la dernière étape, et c’est la deuxième visite du notaire. vérifiez avec le notaire tous les papiers, vous pouvez signer le contrat de vente final de votre terrain avec le promoteur immobilier. Le notaire doit attester du paiement total du prix du terrain, par le promoteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *